lesoirimmo

Une Commission de la Chambre qui devait mener des auditions sur le Xinjiang victime d’une cyberattaque

Le fait que la cyberattaque de ce mardi 4 mai 2021 sur nombre d’institutions belges ait provoqué l’annulation des auditions sur un éventuel génocide au Xinjiang apparaît comme une étrange coïncidence.
Le fait que la cyberattaque de ce mardi 4 mai 2021 sur nombre d’institutions belges ait provoqué l’annulation des auditions sur un éventuel génocide au Xinjiang apparaît comme une étrange coïncidence. - Reuters

Ce mardi à 14 h devaient débuter, en commission des Relations extérieures de la Chambre, des auditions relatives à trois propositions de résolution sur la répression en cours au Xinjiang. Mais une cyberattaque a frappé à partir de 12 h le réseau Belnet, qui fournit l’accès internet à 200 institutions belges, dont Tax-on-web, MyMinfin et le Parlement belge. Les réunions en ligne prévues à l’agenda de la Chambre ont donc été annulées.

Selon la porte-parole de Belnet, Davina Luyten, il s’agit d’une attaque DDoS (attaque par déni de service distribué) de grande ampleur, à l’origine encore incertaine. « Nos services travaillent d’arrache-pied », précise-t-elle. « Ce n’est pas évident car il s’agit d’un piratage à très grande envergure visant l’ensemble du réseau Belnet. Avec une attaque DDoS, un tiers envoie une gigantesque quantité de données sur des serveurs jusqu’à ce qu’ils soient surchargés. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct