lesoirimmo

L’encombrant «Lucum» de Juan Carlos

L’encombrant «Lucum» de Juan Carlos
BelgaImage

Comme sans doute bon nombre de royaux sur la planète, le roi émérite d’Espagne, Juan Carlos, a eu recours aux services d’un gestionnaire de fortune pour faire fructifier son patrimoine financier. Une pratique légale. Ce qui l’est beaucoup moins en revanche, c’est que ce gestionnaire a été chargé de gérer un encombrant « cadeau » offert à Juan Carlos par le roi Abdallah d’Arabie saoudite : à savoir une somme de 100 millions de dollars, soit 82 millions d’euros à l’époque. Le procureur suisse Yves Bertossa voit, lui, dans cette généreuse donation une possible opération de corruption, en rapport avec l’édification d’une ligne de train à grande vitesse entre Médine et La Mecque, construite par des entreprises espagnoles. Il poursuit le banquier pour blanchiment aggravé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct