lesoirimmo

Plainte, délation, insulte: c’est ça aussi la vie des bourgmestres sous le covid

Depuis le début de la crise sanitaire, les bourgmestres et les administrations communales (ici celle d’Uccle) ne vivent quasiment plus que pour le covid et tout ce qui l’entoure.
Depuis le début de la crise sanitaire, les bourgmestres et les administrations communales (ici celle d’Uccle) ne vivent quasiment plus que pour le covid et tout ce qui l’entoure. - DR.

Bien des bourgmestres le confient : gérer une commune par temps de pandémie, « c’est difficile ». Depuis plus d’un an, le covid les confronte à des situations délicates, inédites voire émotionnellement douloureuses. Ils sont en première ligne pour recevoir les doléances des citoyens, organiser toutes sortes de services, pallier certaines failles, subir des plaintes de différents ordres, et déplorer le nombre élevé de décès.

Quatre maïeurs témoignent de ce qu’ils ont vécu de plus dur, inattendu ou insolite.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct