Lorenzo Vella: «La douleur était horrible. J’ai pensé: je vais mourir»

© Bart Dewaele / Le Soir
© Bart Dewaele / Le Soir -

Lorenzo Vella et Cheryl Micallef Borg habitent depuis quatre ans à Bruxelles, où ils travaillent en tant qu’attachés à la représentation maltaise auprès de l’UE. Ce mardi-là, ils faisaient la queue au comptoir d’enregistrement de Delta Airlines pour un vol à destination de New York City, où ils devaient passer leurs vacances. Juste au moment où ils voulaient déposer leurs bagages, à 7 h 58, l’enfer a éclaté.

« Toutes les lumières se sont éteintes, tout est devenu gris, raconte Lorenzo. D’abord j’ai vu les flammes colorées dans le verre de mes lunettes. Puis j’ai senti l’onde de choc, comme si quelqu’un essayait de te renverser. Quelques instants plus tard, une barre volant dans tous les sens a violemment percuté mon dos. Je pense que c’était l’une des colonnes qu’on place pour mener les queues dans la bonne direction. La douleur était horrible. J’ai pensé : je vais mourir. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct