lesoirimmo

Bicentenaire: Napoléon, une aura assombrie par tant de griefs

Le 20 mai 1802, Napoléon rétablissait l’esclavage. Homme de son temps ou, déjà, homme du passé?
Le 20 mai 1802, Napoléon rétablissait l’esclavage. Homme de son temps ou, déjà, homme du passé? - De Agostini / Biblioteca Ambrosi.

Les célébrations du bicentenaire de la mort de Napoléon ont démontré que l’homme restait en France un personnage polémique. En Belgique, la perspective de ces événements n’a sans doute pas provoqué les mêmes remous. Il n’empêche, on sait aussi y être sévère par rapport à l’action de l’empereur et se souvenir, dans les milieux antiracistes ou féministes notamment, de deux griefs majeurs : la réintroduction de l’esclavage, aboli quelques années plus tôt, et le Code civil napoléonien, puissant couvercle qu’il a placé au-dessus de l’égalité hommes-femmes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct