lesoirimmo

Rik Verbrugghe: «J’espère que Remco Evenepoel sera vite le prochain Belge en rose»

PhotoNews
PhotoNews

Vingt ans, déjà. Depuis ce prologue absolument stratosphérique en 2001 à Pescara où il a tricoté les mailles roses d’un seul souffle avant de porter ce maillot lors des quatre étapes suivantes, Rik Verbrugghe reste le dernier Belge à avoir eu les honneurs et le faste du « maglia rosa ». « Oui, j’avoue, je suis quand même étonné d’être toujours le dernier Belge à l’avoir réussi car il y a de nombreux bons coureurs qui ont été sur le Giro depuis », sourit le manager sportif de la formation Israel Start-Up Nation, qui prépare le Tour d’Italie sur lequel il se rendra périodiquement. « J’espère que Remco Evenepoel va mettre fin à cette attente et qu’il sera vite le prochain Belge en rose », poursuit-il, lui qui connaît forcément très bien le carnassier susmentionné, devenu champion d’Europe et vice-champion du monde contre-le-chrono alors que Rik Verbrugghe occupait le poste de sélectionneur national.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct