lesoirimmo

Blagues sexistes, racistes, homophobes...: les problèmes de discriminations au Siamu de Bruxelles confirmés par un audit

Un audit objective une problématique de discriminations au sein des pompiers bruxellois.
Un audit objective une problématique de discriminations au sein des pompiers bruxellois. - Pierre-Yves Thienpont.

Quatre pompiers bruxellois sur dix pensent qu’il faut pouvoir faire des remarques ou blagues sexistes, racistes et/ou homophobes. Trois jugent qu’elles ne sont pas acceptables. Les trois derniers sont sans avis. C’est ce qui ressort de l’audit présenté mardi matin par le bureau de consultance Moore en commission des Affaires intérieures au parlement bruxellois. Un audit réalisé à la demande du secrétaire d’Etat Pascal Smet en charge du Siamu (Vooruit) suite à la révélation à l’automne 2019 d’un climat problématique au sein des casernes.

Une nouvelle recrue d’origine maghrébine s’était alors tournée vers Unia, l’ex-centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme, pour dénoncer les actes à caractère raciste et islamophobe dont il avait fait l’objet: son casque tagué d’insultes (« arabe », « pute », « singe », « Retourne à Molenbeek »…) sur lequel le mot « facteur » remplace celui de « pompier » et son casier vandalisé dans lequel ont été déposées des tranches de jambon et une canette de bières…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct