lesoirimmo

Coronavirus - Les pisciculteurs wallons durement touchés par la crise

Les impacts de la situation sanitaire ont été relativement variables en fonction des débouchés commerciaux des producteurs aquacoles wallons.

Pour les producteurs de salmonidés, la fermeture de l'horeca a entrainé des pertes variables: le déconfinement de l'été 2020 avait été très bon pour compenser les premières pertes, mais la saison haute en Ardenne pour l'automne-hiver a été catastrophique au niveau de la restauration. "Depuis octobre 2020, le chiffre d'affaires perdu par ces producteurs est estimé à plus de 35%", souligne le Collège des producteurs.

Il en va de même pour les producteurs de vifs de pêche, qui fournissent des poissons vivants à destination des amateurs de pêche 'au vif', une activité de plus en plus importante en France, principal client des producteurs wallons. Avec la fermeture des magasins d'articles de pêche en 2020, les producteurs actifs dans ce segment ont essuyé plus de 35% de pertes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct