lesoirimmo

La Hongrie d’Orbán, éden européen de la Chine

La future cité étudiante devrait accueillir huit à dix mille pensionnaires.
La future cité étudiante devrait accueillir huit à dix mille pensionnaires. - AFP.

C’est une vaste friche industrielle au parcours tourmenté. Bordant le Danube, cette étendue du neuvième arrondissement de Budapest devait d’abord accueillir le village olympique des JO d’été 2024. Après le retrait de la capitale hongroise, la mairie de Ferencváros et le gouvernement Orbán s’accordèrent autour d’une cité étudiante conçue pour huit à dix mille pensionnaires. Aujourd’hui, l’exécutif offrirait vingt-six hectares aux infrastructures du futur campus de l’université chinoise Fudan.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct