Vincent De Wolf: «Une impression de monde qui s’effondre»

© Hatim Kaghat / Le Soir
© Hatim Kaghat / Le Soir

La première image que garde Vincent De Wolf de la journée du 22 mars, c’est celle de son arrivée à la maison communale. « J’ai trouvé tout le monde agglutiné devant la télé dans mon bureau, se souvient le bourgmestre (MR) d’Etterbeek. J’ai pris contact tout de suite avec mon chef de corps, qui m’a dit qu’il n’avait pas d’information officielle. Puis avec mon fonctionnaire Plan d’urgence. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct