Hôtels bruxellois: une chute de 48% après les attentats de Bruxelles

Pour l’ensemble de la ville de Bruxelles, la chute du revenu par chambre disponible a atteint 48,1
% entre 22 mars et le 20 avril. Dominique Rodenbach.
Pour l’ensemble de la ville de Bruxelles, la chute du revenu par chambre disponible a atteint 48,1 % entre 22 mars et le 20 avril. Dominique Rodenbach.

Le gouvernement fédéral a désormais sur son bureau le bilan catastrophique de l’hôtellerie bruxelloise depuis les attentats du 22 mars, compilé par la Brussels Hotels Association. Pour l’ensemble de la ville de Bruxelles, la chute du revenu par chambre disponible (l’unité de mesure des performances du secteur) a atteint 48,1 % entre 22 mars et le 20 avril (mercredi dernier).

Ce n’est guère plus glorieux dans la zone aéroportuaire puisque la chute atteint les 45 %.

Lockdown et dégradation de l’image de Bruxelles

Le pays serait-il lui-même atteint au-delà de sa capitale ? Oui, mais dans une moindre mesure. La grande ville touristique qu’est Bruges a vu elle aussi, ses revenus hôteliers tomber, mais le repli reste limité à 26,5 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct