lesoirimmo

Alain Berenboom: «En Belgique, on n’aime pas les têtes qui dépassent surtout quand elles ne sont pas encore au fond du cercueil…»

Que l’architecte du nouveau musée de la place Royale prenne garde à ce que son bâtiment ne dépasse pas les autres ; au contraire, qu’il le fasse le plus petit, discret, caché si c’est possible. En Belgique, on n’aime pas les têtes qui dépassent surtout quand elles ne sont pas encore au fond du cercueil…

Le tort de Philippe Geluck est de ne pas avoir attendu d’être mort pour créer son musée. C’est bien le seul reproche qu’on peut lui adresser. Car n’est-il pas de la plus haute importance de célébrer l’humour à Bruxelles, l’absurde et le non-sens ?

C’est quoi ces moues de dédain devant un musée du dessin d’humour ? Le traditionnel mépris des faux intellectuels devant les œuvres qui font rire ?

Peut-être faut-il rappeler que de son vivant, Magritte avait lui aussi connu le dénigrement de beaucoup de critiques d’art en Belgique et en France.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct