lesoirimmo

Marie-Laure Roggemans: «Le Musée du Chat et du Dessin d’humour: un apport pour le Mont des Arts»

Je ne m’explique la violence, des pétitions contre le projet du Musée du Chat et du Dessin d’humour que par la violence avec laquelle la culture « qualifiée de non essentielle », a été maltraitée par les mesures de pandémie. Violence qui s’explique aussi par les frustrations liées à la fermeture depuis 2011 du Musée d’Art moderne des MRBAB (et qui dépendent de la politique scientifique fédérale) et aux difficultés de mise en place d’« une véritable » politique culturelle par la Région de Bxl-Capitale (ce qui n’est possible à développer qu’au travers d’une nième réforme de l’Etat).

Je suis étonnée par l’ampleur des discussions autour de ce qu’est un musée, de ce l’on y met, de ce qu’il devrait être ; aussi autour de ce qui est artistique ou pas ; avec pour corollaire des gens qui « savent ». Ces discussions sont infinies, devenues classiques mais en même temps obsolètes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct