lesoirimmo

GP d’Espagne: des seconds couteaux très bien affûtés

GP d’Espagne: des seconds couteaux très bien affûtés
Photo News

La notion d’équipier n’implique pas nécessairement l’esprit d’équipe en sports mécaniques. Au contraire : plus la discipline est réputée et plus la rivalité entre les pilotes d’une même formation est exacerbée. D’ailleurs, on dit souvent que le premier adversaire, c’est son équipier. Que l’on s’appelle Hamilton, Neuville ou Marquez, il n’y a rien de plus jouissif, chez ces sportifs d’exception à l’ego démesuré, que de mettre des claques chronométriques à celui qui défend les mêmes couleurs.

En Formule 1, cette discipline où les vedettes se prélassent sur d’épais tapis de dollars, le phénomène est plus frappant encore. Bien que les écuries se défendent d’avoir un premier et un deuxième pilotes, elles font appel à des perles rares chargées d’imposer leur pointe de vitesse. La recette marche parfaitement avec Hamilton et Verstappen tant leur talent est indiscutable face à leurs pâles équipiers.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct