lesoirimmo

Remco Evenepoel: «Le Giro, mon chemin vers les JO de Tokyo»

Remco Evenepoel: «Le Giro, mon chemin vers les JO de Tokyo»
Photo News

Autour de Turin, égayées par un soleil printanier voire presque estival, les Alpes brillent de leurs dernières neiges, happant les regards et en particulier ceux des concurrents du Giro qui reverront, de près cette fois, les cimes acérées lors de la dernière semaine. La plus dure, celle des cols pointant au-delà des 2.000 mètres, celle qui permettra à Remco Evenepoel de découvrir ses qualités de grimpeur en compétition.

En attendant, assis aux côtés de son équipier Joao Almeida, révélation portugaise de l’édition précédente (15 jours avec le maillot rose), le Brabançon piaffe d’impatience. Les conférences de presse par caméras interposées l’agacent autant que les journalistes et il n’attend qu’une chose, qu’il a répétée plusieurs fois mercredi soir : prendre du plaisir en course et non plus à l’entraînement avec ses camarades.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct