lesoirimmo

La chronique «Enjeux»: la fin des guerres sans fin?

La chronique «Enjeux»: la fin des guerres sans fin?
Reuters

La décision de Joe Biden de retirer les troupes américaines d’Afghanistan d’ici le 11 septembre était attendue. Et inévitable. Hostile depuis des années à ces engagements militaires sans gloire, le nouveau Président s’inscrit dans la ligne de Barack Obama et Donald Trump, qui, chacun à leur manière, avaient prôné la réduction de « l’empreinte » militaire américaine dans le monde. Avant de se raviser sous la pression des événements et de prolonger « une dernière fois », dans l’urgence, les déploiements militaires en Syrie ou en Afghanistan.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct