lesoirimmo

AIP: le PS met en garde les patrons

Le PS de Paul Magnette met en garde les patrons sur l’accord salarial de la Vivaldi dans le cadre de l’AIP.
Le PS de Paul Magnette met en garde les patrons sur l’accord salarial de la Vivaldi dans le cadre de l’AIP. - Photo News

C’est un accord, certes, mais fragile. En témoigne le tweet de Paul Magnette, envoyé après la conclusion du compromis. « La hausse du salaire minimum est un combat fondamental pour les socialistes et fait partie intégrante de la proposition de cette nuit. Si les patrons refusent celle-ci, il n’y aura d’accord sur rien et ce sera la liberté totale de négociation salariale. » Autrement dit, le 0,4 % ne vaudra plus.

Une mise en garde à l’adresse des employeurs, dans l’hypothèse où ceux-ci refuseraient un accord sur la hausse du salaire minimum. Mais dans la mesure où le gouvernement a prévu une négociation « après la crise covid », cette menace ne concerne que la prolongation éventuelle des heures supplémentaires autorisées en plus grand nombre et le dossier du rattrapage des pensions complémentaires entre ouvriers et employés, deux dossiers liés à la question du salaire minimum au même titre que celle des fins de carrière.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct