lesoirimmo

La CGSP Cheminots veut revenir au désherbage manuel des voies, au lieu d'user de pesticide

Valable pour un an à Bruxelles et trois ans en Flandre, cette autorisation spéciale permet au gestionnaire du réseau ferroviaire d'épandre des pesticides de manière ciblée pour des raisons de sécurité.

Un non-sens pour le syndicat socialiste, qui craint pour la santé des travailleurs. Le glyphosate, désherbant "à large spectre", a été classé comme "cancérogène probable" en 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), dépendant de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct