lesoirimmo

Action des syndicats d'IBM avant une réunion de conciliation

L'entreprise informatique américaine a annoncé un vaste plan de restructuration début novembre. En Belgique, 196 emplois sont menacés. Les discussions entre les syndicats et la direction belge dans le cadre de la procédure Renault sur les licenciements collectifs ont toutefois tourné court.

Les syndicats reprochent à la direction du groupe américain d'avoir mis fin unilatéralement à la procédure, d'avoir lancé dans la foulée un plan de départs "volontaires" et de refuser depuis tout dialogue avec la délégation syndicale.

"Dans ma carrière, je n'ai jamais vu ça", confiait un militant syndical, présent jeudi matin devant le siège d'Agoria. "La direction ne veut pas discuter et dans le même temps elle publie des offres d'emploi pour 25 personnes, avec des compétences requises semblables à celles de personnes qui risquent d'être licenciées. C'est incompréhensible".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct