lesoirimmo

Colombie: manifestations et répression s’enchaînent autour de la réforme fiscale

Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants - ici à Bogota - sont particulièrement violents.
Les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants - ici à Bogota - sont particulièrement violents. - AFP

Cela fait déjà huit jours que la Colombie manifeste contre le gouvernement du président Ivan Duque. Ni le troisième pic de la pandémie de covid, ni la répression brutale des mobilisations ne freinent le ras-le-bol de la population, qui défile dans presque tout le pays depuis le 28 avril. Le bilan de la violence des forces de l’ordre, dénoncée par les Nations unies, l’Union européenne, Amnesty international etc., est terrible : 24 morts dont au moins onze liés aux agissements des forces de l'ordre selon les autorités, plus de 30 morts selon les ONG, des centaines de blessés et d’arrestations arbitraires, 87 disparus.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct