lesoirimmo

Gabriel Jean, patron du Spirou Charleroi: «Le basket belge a atteint un point de bascule»

@News
@News

La SA Spirou Basket est forcée de se chercher un repreneur ! C’est l’autorité judiciaire qui l’impose au club dès lors que cette saison à huis clos a renforcé son déficit. Mais cela n’étonne pas son principal actionnaire, l’administrateur-délégué Gabriel Jean qui, au contraire, apparaît comme le candidat idéal à sa reprise. Il s’en explique… « Cette saison stressante se résume à une souffrance financière. Nous avions malheureusement prévu le huis-clos permanent, soit le modèle anti-économique par excellence, surtout que les activités événementielles du Dôme devaient soutenir le basket. D’où la Procédure de Réorganisation Judicaire demandée en décembre pour tout le consortium, un bouclier de protection vis-à-vis de nos créanciers. Mais aussi un budget ultraprudent et l’affirmation de notre virage dans la formation : tant qu’à assumer des salaires, autant faire progresser nos jeunes. Couplé au soutien maintenu de pas mal de partenaires, à des emprunts et à l’intervention d’actionnaires, on a limité la casse. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct