lesoirimmo

Négociations salariales: entre les libéraux dans un fauteuil et les socialistes dans l’embarras, la Vivaldi va

Le Premier ministre Alexander De Croo.
Le Premier ministre Alexander De Croo. - Photo News.

Analyse

Pour sa première grande épreuve d’après-covid (on peut espérer) dans le domaine socio-économique, ayant trait aux négociations salariales, le gouvernement fédéral s’en sort, au bout de la nuit de mercredi à jeudi, par une « proposition de médiation » (une prime corona de 500 euros, des négociations éventuellement au-delà des 0,4 % dans les entreprises qui ont réalisé des bénéfices…) adressée aux partenaires sociaux. La Vivaldi passe le test. Elle ne respire pas pour autant. Car ça bouillonne dehors et dedans.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct