lesoirimmo

Vaccins: libérer les brevets ne sera pas la panacée

La levée des brevets des vaccins risque de ne pas suffire pour apporter une solution à la pénurie dans le monde et à une répartition équitable entre pays riches et pauvres.
La levée des brevets des vaccins risque de ne pas suffire pour apporter une solution à la pénurie dans le monde et à une répartition équitable entre pays riches et pauvres. - Reuters.

Décodage

Historique. L’adjectif utilisé par le patron de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Tedros Adhanom Ghebreyesus pour qualifier la décision des États-Unis de soutenir une levée temporaire des brevets sur les vaccins anti-covid n’est pas usurpé. Voir la première puissance mondiale accepter une telle entorse au système de protection de la propriété intellectuelle qu’elle a activement contribué à mettre en place est effectivement une première. Est-ce pour autant « la » solution à la pénurie de vaccins dans le monde et à la répartition inégale de ceux-ci entre pays riches et pauvres ? Ne s’agit-il pas d’une mesure simpliste qui ne résoudra rien à elle seule ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct