Jan Jambon: «Le soir je voulais aller là où les gens se réunissaient, donc la Bourse»

© Hatim Kaghat / Le Soir
© Hatim Kaghat / Le Soir

Le ministre de l’Intérieur a passé la majeure partie du 22 mars au centre de crise fédéral. Jan Jambon nous raconte une journée qui s’est terminée, fort tard, à la Bourse.

Comment avez-vous appris la nouvelle ?

J’ai appris peu après 8 heures l’attentat à Zaventem. J’étais à mon cabinet, c’est mon chef de cabinet adjoint, qui s’occupe des dossiers Police, qui m’a appelé. Il m’a dit : « il y a eu une explosion à Zaventem ». Je suis immédiatement parti au centre de crise. Comme tous les ministres concernés, c’est-à-dire Koen Geens, Charles Michel et moi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct