lesoirimmo

Pas d'accord à l'issue de la réunion de conciliation chez IBM, nouvelle rencontre lundi

Jeudi matin, une trentaine de militants des syndicats chrétien, socialiste et libéral, masque au visage et banderole à la main, s'étaient réunis devant le siège de la fédération sectorielle Agoria, où s'est tenue la réunion de conciliation.

L'entreprise informatique américaine a annoncé un vaste plan de restructuration début novembre. En Belgique, 196 emplois sont menacés. Les discussions entre les syndicats et la direction belge dans le cadre de la procédure Renault sur les licenciements collectifs ont toutefois tourné court.

Les syndicats reprochent à la direction du groupe américain d'avoir mis fin unilatéralement à la procédure, d'avoir lancé dans la foulée un plan de départs "volontaires" et de refuser depuis tout dialogue avec la délégation syndicale.

Les syndicats, qui avaient été reçus fin avril au cabinet du ministre fédéral de l'Emploi, Pierre-Yves Dermagne, avaient obtenu une réunion de conciliation, ce jeudi, dans l'espoir de renouer le dialogue avec la direction. Des actions de grève ne sont pas exclues en cas d'échec.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct