lesoirimmo

Conflit social à l'entreprise Burnsen à Seneffe qui a été bloquée vendredi

La direction a évoqué, dans un communiqué, des négociations, initiées en septembre 2020, relatives à l'organisation des congés et pour lesquelles un accord était sur le point d'aboutir à la mi-avril. L'entreprise compte quelque 200 travailleurs répartis en deux sites.

Un dossier de demande d'un délégué de la CSC au niveau d'une prime est venu s'ajouter à la problématique. La proposition des responsables de l'entreprise n'aurait pas reçu l'aval du travailleur qui, selon la direction, a "bloqué les négociations en cours concernant les congés annuels, lors d'une réunion de délégation syndicale le 5 mai".

"La demande du travailleur, délégué CSC, concerne certes une prime", a évoqué Isabelle Hoslet (CSC), "mais ce qui a fâché les travailleurs et provoqué le mouvement d'humeur c'est que le nom de ce travailleur a été évoqué au sein de l'entreprise dans le cadre du dossier, ce qui n'est pas permis. Les travailleurs ont senti qu'on voulait discréditer le syndicat au sein de l'entreprise, ce qui a catalysé le blocage de vendredi".

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct