lesoirimmo

Ordo Iuris, le lobby polonais qui cherche à s’implanter à Bruxelles

Le logo de l’organisation ultraconservatrice polonaise.
Le logo de l’organisation ultraconservatrice polonaise. - D.R.

Nos interlocuteurs se sont présentés à nous comme une association européenne défendant les valeurs fondamentales polonaises », se souvient Frédéric Vermylen, administrateur de la société de coworking Topos, à Bruxelles. « Ils nous ont dit vouloir faire du lobbying au sein des institutions européennes et chercher, dans un premier temps, un siège social et un numéro de téléphone avant de louer un bureau et une salle de réunion. Comme nous le faisons avec chaque client, nous avons vérifié leurs statuts sur leur site internet et n’avons rien trouvé de suspect. Nous avons donc signé un contrat de coworking. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct