lesoirimmo

Réouverture des terrasses: la Vivaldi cafouille, on nage en plein «plexigate»

Les parois en terrasses permettent d’assurer tout juste la rentabilité déjà limite, assurent les fédérations de l’horeca.
Les parois en terrasses permettent d’assurer tout juste la rentabilité déjà limite, assurent les fédérations de l’horeca. - Reuters

Ah !, ce devait être un week-end ensoleillé à tous égards, on veut dire le temps, les gens, le gouvernement… Patatras ! La réouverture des terrasses vire au cafouillage et à la polémique générale. Les restaurateurs ne sont pas contents, les fédérations horeca ne sont pas contentes, les bourgmestres ne sont pas contents… Et le gouvernement prend la douche sous le ciel bleu. Un ministre de la Vivaldi nous confie son dépit : « Ce devait être un moment relax politiquement parlant, on était tout heureux de permettre enfin aux citoyens de se revoir convivialement, et puis, non, cette fichue controverse sur les plexiglas a tout compliqué… On est à nouveau montrés du doigt, nous, les politiques… C’est triste, c’est dommage. On a loupé le coche. »

Or donc, voici les faits…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct