lesoirimmo

Patrick Goots: « Se priver de Refaelov, c’est se tirer une balle dans le pied »

Patrick Goots: « Se priver de Refaelov, c’est se tirer une balle dans le pied »
Sylvain Piraux

Dans le monde du foot business de plus en plus aseptisé, il est des interlocuteurs qui valent largement un aller-retour de 3 heures. Dans sa coquette maison de Dessel, Patrick Goots (55 ans) a pris tout son temps pour évoquer avec nous passé, présent et futur. « Patje Boem Boem » n’a rien perdu de sa précision chirurgicale. Lorsqu’il dégaine, il frappe souvent juste, comme il l’a fait jusqu’à ses 43 ans sur les pelouses de nos divisions nationales.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct