lesoirimmo

Le premier Giro de Tim Merlier «ne sera réussi qu’avec une victoire d’étape»

Le premier Giro de Tim Merlier «ne sera réussi qu’avec une victoire d’étape»
Photo News

Tim Merlier représente l’une des plus belles chances de victoires belges au Tour d’Italie, qui débute samedi. Le sprinteur d’Alpecin-Fenix effectue ses débuts dans un Grand Tour. «J’en attends beaucoup. Mais mes débuts ne seront réussis que si je gagne une étape.»

Merlier compte déjà trois victoires cette saison, au Samyn, au GP Monseré et à la Bredene Coxyde Classic, mais il sait que le Giro est un cran plus haut. «Mais j’en attends beaucoup», a-t-il confié en conférence de presse. «Je dois attendre de voir comment je vais récupérer et comment les jambes se sentiront. Ils disent que si vous êtes capable de faire une semaine, vous devez pouvoir tenir les trois. Je suis curieux. Mais bon, un tel Giro est différent des courses que j’ai gagnées. Le Giro, c’est le plus haut niveau, c’est une victoire dans un Grand Tour.»

Merlier n’a plus couru depuis le Grand Prix de l’Escaut le 7 avril. Il s’est préparé pour le Giro notamment lors d’un stage en altitude à Tenerife.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct