lesoirimmo

Justice: le nouveau code pénal sera débattu avant l’été

La notion de féminicide est délicate à définir, «c’est tuer une femme parce qu’elle est ma femme, ou parce qu’elle est une femme?», explique Damien Vandermeersch.
La notion de féminicide est délicate à définir, «c’est tuer une femme parce qu’elle est ma femme, ou parce qu’elle est une femme?», explique Damien Vandermeersch. - Dominique Duchesnes.

La réforme du code pénal, a annoncé le ministre Van Quickenborne (Open VLD) en commission Justice, sera encore discutée avant l’été, afin qu’un projet soit « le plus rapidement possible » soumis au parlement. Les experts qui se sont penchés sur cette réforme majeure – le code pénal datant d’il y a plus de 150 ans – ont visé la simplification, la cohérence et la clarté, débarrassant le code d’infractions obsolètes et de faits pouvant être sanctionnés d’autre manière, amenant plus de logique dans les peines, et proposant des circonstances aggravantes permettant notamment de mieux lutter contre la violence à l’encontre des femmes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct