Panama Papers: quelques milliers d’offshore créées au profit de clients Fortis

©Belga
©Belga

Non, Dexia n’est pas la seule banque belge à se retrouver dans les Panama Papers. Certes, Dexia détient le record toute catégorie : sa filiale luxembourgeoise Experta est en effet celle qui a créé le plus de sociétés offshore via le cabinet panameen Mossack Fonseca (plus de 1.600).

Le Soir, Knack et De Tijd révèlent également aujourd’hui à quel point le système Experta était bien rodé, en offrant des administrateurs en paille « made in Dexia » pour gérer toutes ces offshore en simultané.

Mais Dexia n’est pas un cas isolé. La banque Degroof, jusqu’en 2004, a également détenu une filiale spécialisée dans l’ingénierie fiscale (Fidalux). Un intermédiaire qui créait notamment des sociétés aux Seychelles pour y loger… un compte bancaire chez Banque Degroof Luxembourg.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct