lesoirimmo

Zoubida Assoul

L’ancienne magistrate et présidente du parti UCP (Union pour le changement et le progrès), l’avocate Zoubida Assoul.
L’ancienne magistrate et présidente du parti UCP (Union pour le changement et le progrès), l’avocate Zoubida Assoul. - afp.

Ancienne magistrate et présidente du parti UCP (Union pour le changement et le progrès), l’avocate Zoubida Assoul, 65 ans, fait partie du comité de défense des détenus du Hirak depuis sa naissance en 2019. Comme ses confrères et consœurs engagés bénévolement, elle continue de parcourir le pays pour plaider en faveur des activistes du Hirak lors de leurs procès ou pour leur rendre visite lorsqu’ils sont incarcérés.

La femme de droit aime rappeler que son militantisme contre Bouteflika a commencé longtemps avant le Hirak. Le mouvement Mowatana (Citoyenneté) qu’elle a co-créé en compagnie d’autres militantes et personnalités politiques a organisé plusieurs rassemblements en 2018 contre un éventuel 5e mandat de l’ancien président.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct