lesoirimmo

RD Congo: Kinshasa redoute la fronde de l’ancien Katanga

Après avoir fait le ménage à l’échelon national, le président Tshisekedi s’intéresse désormais aux gouverneurs de province.
Après avoir fait le ménage à l’échelon national, le président Tshisekedi s’intéresse désormais aux gouverneurs de province. - EPA

Eclairage

Ne plus voir qu’une seule tête… Dans les armées bien alignées, l’ordre est connu. En ira-t-il de même en RDC ? Après avoir « confectionné » l’Union sacrée en débauchant la presque totalité des parlementaires nationaux qui avaient été élus sous la bannière du parti de Kabila, le pouvoir de Félix Tshisekedi s’intéresse désormais aux gouverneurs de province. Rappelons qu’en principe, seules les Assemblées provinciales élues peuvent destituer le gouverneur en place en lui retirant la confiance des députés provinciaux et que des débats sur le sujet agitent déjà plusieurs provinces dont l’Ituri et le Sud-Kivu.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct