lesoirimmo

Foire du livre: le détournement selon Le Tellier et Mélois

Clémentine Mélois et Hervé Le Tellier au Musée de l’Air du Cinquantenaire.
Clémentine Mélois et Hervé Le Tellier au Musée de l’Air du Cinquantenaire. - Anouchka Vingerhoedt/HELB.

Pourquoi tourner ce débat dans le gigantesque hall du Musée de l’armée du Cinquantenaire qui abrite des modèles d’avions surtout guerriers ? C’est une démarche très oulipienne, en fin de compte. En référence à l’Oulipo, l’Ouvroir de littérature potentielle créé en 1960 par le mathématicien François Le Lionnais et l’écrivain et poète Raymond Queneau, qui adore le jeu de références. Hervé Le Tellier et Clémentine Mélois sont tous deux membres de l’Oulipo. Et des références aériennes, il y en a. Dans L’Anomalie (Gallimard), prix Goncourt 2021, de Le Tellier, le vol Paris-New York est au centre de l’intrigue. Et le détournement de langage (pas d’avion mais de là surgit l’amusement) est au centre du travail de Clémentine Mélois, dans Les Six Fonctions du langage (Seuil), par exemple, qui utilise les codes du roman-photo pour en faire quelque chose de nouveau.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct