lesoirimmo

Reine Elisabeth: la force tranquille de Daumants Liepins

Daumants Liepins: un jeu fluide et nuancé.
Daumants Liepins: un jeu fluide et nuancé. - DR

Après la rude sélection de la première épreuve, le Concours Reine Elisabeth reprenait ce lundi après-midi à Flagey, sous un soleil radieux. C’est le candidat letton Daumants Liepins, artiste en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth, qui a lancé les festivités avec un programme varié démontrant l’étendue de sa palette musicale.

Un candidat très expressif, très investi, comme il l’avait déjà démontré lors de la première épreuve, qui a proposé un Concerto nº17 en sol majeur de Mozart dans un vrai dialogue avec l’Orchestre de Chambre de Wallonie, dirigé par Frank Braley. Après un Allegro rêveur, lancé avec douceur, il proposait un Andante empreint d’une certaine mélancolie. Un deuxième mouvement émouvant et juste, où il démontrait la maturité de son jeu avant de conclure dans un Allegretto chantant. Une force tranquille, au jeu fluide et nuancé.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct