lesoirimmo

Israël: dans la ville israélienne de Lod, l'incendie sera difficile à éteindre

Israël: dans la ville israélienne de Lod, l'incendie sera difficile à éteindre
EPA

Malek Hassouna n’a plus de voix. La mâchoire carrée, la peau grise et les rides creusées, il reçoit les visiteurs pour les funérailles de son fils. Mohamed, 32 ans, est mort lundi soir à Lod, tué d’un coup de feu par un sioniste religieux. Le jeune Palestinien laisse une femme et un nouveau-né.

La synagogue Beit Yisraël n’a plus de toit. Du petit lieu de culte ne restent que des murs noircis. Elle a été brûlée mardi soir par des émeutiers palestiniens. Après avoir récupéré les rouleaux de torah qui avaient échappé à l’incendie, les juifs de Lod n’osent plus l’approcher. Le président israélien, Reuven Rivlin, parle de « pogrom » « impardonnable ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct