lesoirimmo

Javier Cercas inaugure un fascinant cycle d’enquêtes policières

Javier Cercas, l’admirateur des «Misérables» de Hugo.
Javier Cercas, l’admirateur des «Misérables» de Hugo. - L. M. Palomares.

L’œuvre de Javier Cercas développe une large palette de nuances de gris. Si le bien et le mal y sont en conflit, ils ne s’opposent pas complètement, mais s’interpénètrent et se confondent dans des incarnations humaines complexes. En ouvrant un cycle romanesque à structure de roman policier, l’écrivain n’abandonne pas ses obsessions. Il les revisite à travers la vie et les enquêtes de Melchor Marin, un policier dont le modèle est Jean Valjean – celui des Misérables, son roman préféré.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct