lesoirimmo

Le célèbre «New York Times» est-il en réalité un activiste du mensonge?

Le célèbre «New York Times» est-il en réalité un activiste du mensonge?
Carlo Allegri/Reuters

La présidence de Donald Trump était une aubaine pour le New York Times. Tant qu’il régnait sur la Maison-Blanche, le nombre d’abonnés augmentait à un rythme sans précédent. Avec son rejet clair du président et ses recherches associées, il était devenu le foyer journalistique de nombreux nouveaux lecteurs.

D’ici 2025, l’éditeur du journal souhaite atteindre dix millions d’abonnés payants, contre un peu moins de huit actuellement. La semaine dernière cependant, il est apparu clairement qu’avec le président Joe Biden au pouvoir, le journal aurait un peu plus de mal à atteindre cet objectif. Car l’intérêt pour l’actualité a sensiblement diminué depuis que Trump a cessé de faire parler de lui au quotidien.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct