lesoirimmo

Etats-Unis: l’éviction de Liz Cheney, élue anti-Trump, ébranle les Républicains

Liz Cheney à son arrivée au Capitole, mercredi: son sort a été réglé en un quart d’heure.
Liz Cheney à son arrivée au Capitole, mercredi: son sort a été réglé en un quart d’heure. - AFP.

Quinze petites minutes, et une éviction courue d’avance : mercredi matin, l’élue républicaine du Wyoming a été déchue de toutes ses responsabilités au sein du groupe parlementaire de son parti (dont elle était le numéro 3). Motif : avoir dénoncé avec véhémence l’emprise de l’ancien président Donald Trump sur le GOP (Grand Old Party, conservateur), la propagation de ses thèses farfelues sur le « grand mensonge » d’une élection « volée » par Joe Biden et la promotion de valeurs anti-démocratiques dans le sillage de l’assaut contre le Capitole, le 6 janvier dernier, par des hordes de supporters pro-Trump prêts à en découdre.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct