lesoirimmo

La Juventus tombe de haut

@News
@News

En février dernier, Antonio Conte avait adressé un vigoureux doigt d’honneur à son ancienne direction « bianconera » (2011-2014), recevant en retour un sincère « poltron » d’Andrea Agnelli. C’était en demi-finale retour de la Coupe d’Italie. C’était à la fois le point le plus haut des illusions de la Juventus, encore plus convaincue d’un 10e « scudetto » de rang, et l’ultime lueur d’une saison que même la finale de la « Coppa », contre l’Atalanta, mercredi prochain, ne ravivera pas.

Ce dimanche, en début de soirée, Antonio Conte pourrait brandir un autre « majeur », virtuel celui-là, à l’encontre des dernières velléités « juventine ». Un succès de son Inter combiné à une victoire du Napoli à Florence à l’heure de l’apéro dominical pousserait (presque) définitivement son ex-équipe au fond du trou : de la « Super League » à l’Europe League.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct