lesoirimmo

Rythmes scolaires: un choix de société

Rythmes scolaires: un choix de société
Mathieu Golinvaux.

Trop souvent, ce sont les intérêts des adultes – qu’ils soient parents, enseignants ou animateurs – qui priment alors que ceux des enfants passent régulièrement à la trappe. Mais votre projet montre la voie. » François Testu, professeur à l’université de Tours, ne tarit pas d’éloges à l’égard de la future réforme des rythmes scolaires. Chronopsychologue, il fait partie de cette poignée de chercheurs en éducation qui prêchent dans le désert depuis des décennies. Avec deux convictions : d’une part, respecter les rythmes biologiques des élèves, c’est favoriser les apprentissages ; d’autre part, aménager le temps scolaire oblige aussi à s’intéresser aux inégalités.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct