lesoirimmo

Sorti de l’anonymat, le pangolin pourrait disparaître

Les pangolins font l’objet de mesures de protection comme ici au zoo de Bangkok. Ou dans la réserve de Phinda au Kwazulu-Natal, dans l’est de l’Afrique du sud, où des pangolins, saisis par la police, sont réintroduits dans la nature.
Les pangolins font l’objet de mesures de protection comme ici au zoo de Bangkok. Ou dans la réserve de Phinda au Kwazulu-Natal, dans l’est de l’Afrique du sud, où des pangolins, saisis par la police, sont réintroduits dans la nature. - REUTERS.

Reportage

Elle est là ! ». Munie d’une antenne satellite, Charli De Vos, une Afrikaner de 27 ans, a repéré un pangolin en train d’aspirer avec sa langue – aussi longue que son corps – des fourmis dans la réserve de Phinda. « Cet animal a été saisi par la police, en octobre dernier, dans le coffre de la voiture de deux trafiquants, arrêtés à Pretoria, explique-t-elle. Elle a d’abord passé quinze jours dans l’unité spécialisée d’un hôpital vétérinaire, dont l’adresse est tenue secrète. » Nous sommes dans la réserve de Phinda au Kwazulu-Natal, dans l’est de l’Afrique du Sud, où des pangolins, saisis par la police, sont réintroduits dans la nature.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct