lesoirimmo

Conflit israélo-palestinien: l’UE cherche sa place dans le conflit

Josep Borrell, Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères estime que c’est seuls les Etats-Unis ont le pouvoir de faire pression sur Israël. Mais l’UE a d’autres moyens à engager.
Josep Borrell, Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères estime que c’est seuls les Etats-Unis ont le pouvoir de faire pression sur Israël. Mais l’UE a d’autres moyens à engager. - AFP.

La poursuite des violences et des bombardements entre Israéliens et Palestiniens durant le week-end a poussé les Européens à renouveler leurs appels à la désescalade et à leurs partenaires internationaux d’intervenir dans la médiation, comme l’a déclaré le Haut représentant de l’UE pour les Affaires étrangères, Josep Borrell, sur Twitter samedi soir. Il a annoncé dans la foulée avoir convoqué une visioconférence extraordinaire des ministres européens des Affaires étrangère, mardi, afin de discuter de la « manière dont l’UE peut contribuer au mieux à mettre fin à la violence actuelle ».

Les déclarations récentes semblent indiquer que l’UE ne se considère pas très attendue dans ce dossier, mis à part pour encourager les Etats-Unis à assumer leur propre rôle. En réalité, le contentieux israélo-palestinien illustre depuis longtemps l’impuissance politique de l’UE dans certains domaines en matière de politique étrangère.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct