lesoirimmo

Chasse à l’homme dans le Limbourg: un militaire a menacé Marc Van Ranst

Chasse à l’homme dans le Limbourg: un militaire a menacé Marc Van Ranst

Le virologue flamand Marc Van Ranst et sa famille ont été transférés dans un lieu sûr mardi, a confirmé le principal intéressé à Belga. La raison en est la chasse à l’homme, dans le Limbourg, d’une personne armée qui aurait proféré des menaces à l’encontre du scientifique. Le parquet fédéral a repris le dossier.

L’individu a récemment proféré des menaces à l’encontre de certaines cibles. Raison pour laquelle le signalement de l’individu armé a été pris au sérieux et la police est entrée en action, a indiqué Eric Cenens, le commissaire et porte-parole de la zone de police Kempenland.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct