lesoirimmo

Jürgen Conings: sous le feu des critiques, la ministre Dedonder renvoie la balle vers la Défense

La ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS), épaulée par le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD), est venue s’expliquer sur les événements en cours.
La ministre de la Défense Ludivine Dedonder (PS), épaulée par le Premier ministre Alexander De Croo (Open VLD), est venue s’expliquer sur les événements en cours. - Photo News.

Cela fait maintenant 3 jours que l’est de la province du Limbourg est en état de siège et que Jürgen Conings, militaire de carrière connu des services de renseignement et classifié comme « extrémiste potentiellement violent » sur les listes de l’Ocam (depuis le 17 février dernier), demeure introuvable. L’homme, qui a subtilisé plus tôt dans la semaine des armes lourdes au sein de la caserne de Bourg-Léopold (il a déjà laissé derrière lui 4 lance-roquettes), fait l’objet d’une traque mobilisant un déploiement de force gigantesque. Outre des menaces proférées à l’égard du virologue Marc Van Ranst, ce dernier a laissé derrière lui des lettres inquiétantes, laissant présager un passage à l’acte. On parle désormais de plus de 250 policiers et d’environ 150 militaires lancés aux trousses du fugitif de 46 ans, passant au peigne fin les environs de Maasmechelen. Pendant ce temps, de l’autre côté de la frontière avec les Pays-Bas, des troupes néerlandaises sont sur le qui-vive.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct