lesoirimmo

Commerce: l’UE se cherche entre ouverture et autonomie

Le ministre portugais des Affaires étrangères, Santos Silva, dont le pays préside les travaux du Conseil des ministres au premier semestre 2021, a accueilli jeudi la nouvelle directrice générale de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala.
Le ministre portugais des Affaires étrangères, Santos Silva, dont le pays préside les travaux du Conseil des ministres au premier semestre 2021, a accueilli jeudi la nouvelle directrice générale de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), Ngozi Okonjo-Iweala. - EPA

Les Etats-membres de l’UE ont échoué à se mettre d’accord, jeudi, sur un ajustement de leur politique commerciale commune. Ce recalibrage est sur le métier depuis que la pandémie a cruellement mis en lumière des faiblesses européennes. Mais, aussi, depuis qu’un commerce « durable » et la lutte contre le changement climatique réclamés par les opinions publiques s’imposent aux politiques, tandis que la Chine poursuivait sa formidable expansion économique et que l’administration Trump cherchait des noises à ses alliés européens…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct