lesoirimmo

Voyages: l’Europe ne rate pas son rendez-vous avec l’été

BELGAIMAGE-176617532
AFP.

C’était impératif : pas question d’échouer sur ce fameux certificat sanitaire – dites « certificat covid numérique européen » –, qui serait le sésame des vacances pour les Européens enfin « libérés » de la pandémie. Libération peut-être provisoire – et très liée à la vaccination –, mais peu importe : l’été postconfinement devait pouvoir rimer avec liberté de circulation.

Le motif souvent invoqué était de répondre aux besoins de citoyens terrés dans leur chez eux durant des mois, de pouvoir voyager, prendre l’air du dehors, partir en vacances. Mais l’enjeu concerne aussi la saison touristique qu’il faut impérativement sauver dans nombre de pays pour lesquels le chiffre d’affaires généré par les visiteurs de l’intérieur et de l’extérieur relève de la survie économique et fait office si pas de plan de relance, de bouée de sauvetage.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct