lesoirimmo

Conflit israélo-palestinien: que retirent Binyamin Netanyahou et le Hamas des 11 jours de bombardements?

Sur fond d’immeubles détruits, la vie a repris ses droits, vendredi à Gaza City.
Sur fond d’immeubles détruits, la vie a repris ses droits, vendredi à Gaza City. - AFP

Décodage

Qui a gagné la guerre ? La question est cynique, face au coût humain des bombardements des deux dernières semaines en Israël et la bande de Gaza. Mais le Hamas, au pouvoir dans l’enclave palestinienne, comme le gouvernement israélien, assurent chacun être le grand vainqueur de l’opération militaire.

Depuis 2 h du matin dans la nuit de jeudi à vendredi, les bombes ont cessé de tomber sur la population gazaouie et israélienne. Un cessez-le-feu a été conclu jeudi soir. En 11 jours, les hostilités ont coûté la vie à 244 personnes (en immense majorité côté palestinien), dont 65 enfants. L’opération a été sanglante et ce sont majoritairement des civils qui en ont été les victimes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct