lesoirimmo

Conflit israélo-palestinien: autopsie d’un désastre

Il y aura donc un Etat palestinien. La seule interrogation est celle-ci: dans combien de temps et après combien de morts, 5.000, 50.000 ou 200.000?
Il y aura donc un Etat palestinien. La seule interrogation est celle-ci: dans combien de temps et après combien de morts, 5.000, 50.000 ou 200.000? - AFP.

Une fois de plus, les extrémistes d’un côté se sont fait les meilleurs agents des extrémistes de l’autre côté.

Catastrophe donc : car le parti islamiste, qui a délibérément et cyniquement choisi de sacrifier sa propre population à son radicalisme ethnico-confessionnel, apparaît aujourd’hui, aux yeux des Palestiniens et, au-delà, des populations de culture musulmane, quoique écrasé sur le terrain, comme le grand vainqueur de l’affrontement asymétrique qui a ensanglanté Gaza. Et l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, qui n’a pas, elle, levé le petit doigt, corrompue jusqu’à la moelle, est effectivement déconsidérée.

Est-on conscient des conséquences de ce désastre ?

Comme je viens de revisiter ma propre mémoire qu’on me permette d’évoquer un précédent.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct